Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant autonomisée, le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

MISE AU POINT D’AMIS DE DEMAIN LE GRAND SOIR
Article mis en ligne le 2 février 2021

par Le Plombier

Depuis quelques mois, la présence de militant-e-s non libertaires parmi l’équipe radio, les prises de position agressives, les échanges virulents entre adhérent-es de l’association, les défections qui en ont résulté ont participé à semer la confusion au sein des Amis de Demain le Grand Soir.

Pour rappel, depuis l’été dernier, Jacqueline a quitté son poste de trésorière, Kévin a été poussé à la porte de la radio et Isabelle a jeté l’éponge après un seul numéro du journal.

Au vu de la situation, des voix s’étaient élevées à l’automne pour demander la dissolution de l’association. Pour les raisons que chacun sait l’assemblée générale de 2020 n’a pas pu avoir lieu et la situation est restée en l’état.

Il faut cependant noter que le site demain le grand soir et le facebook « Lesamisdedemainlegrandsoir » fonctionnent toujours, sont alimentés quotidiennement.

Depuis quelques semaines, une page Facebook avec le même visuel que la précédente et tenue semble t il par l’équipe radio à été créée, sans aucun lien avec l’association.

Il semblerait aussi qu’un numéro du journal soit actuellement en préparation sans appel à contribution des « amis de.. ».

Les pressions, l’ouverture d’une page Facebook parallèle, la préparation clandestine du journal, les insultes personnelles et les menaces physiques, sous fond d’un virilisme affligeant, publiées récemment en commentaires sur le facebook « historique »…tout cela ressemble à une grotesque parodie de putsch.

Puisqu’un membre de l’association a décidé de faire scission, accompagné par des non adhérent-e-s et un démissionnaire, il serait préférable qu’ils aient la décence de se choisir un nouveau nom plutôt que de continuer à jouer sur la confusion.. 

Signataires  : Béatrice Carrique Lombard, Didier Cechella, Dominique Ferret, Florence Gendron, Laurette Gravillon, Gilles Lanoë, Jacqueline Mariano, Isabelle Marnet, Marianne Ménager, Marie Mériguet, Eric Sionneau, Jean-Michel Surget, MelanieTrachsler.